Après l’accrochage qui l’a opposé à Neymar en décembre, l’attaquant de Montpellier, Andy Delort, en a remis une couche ce vendredi. Dans les colonnes du Parisien, l’international algérien a taclé l’attitude «hautaine» du Brésilien et de son coéquipier Leandro Paredes à la veille du match face au PSG samedi.

Présent en conférence de presse, l’entraîneur du club de la capitale, Thomas Tuchel, n’a pas voulu ajouter de l’huile sur le feu. «Ce sont des choses du foot, tout le monde peut donner un avis, je préfère qu’on donne une réponse sportive, sur le terrain», a éludé l’Allemand.