CAN 2023 : grâce à son gardien, la RDC élimine l’Egypte aux tirs au but !

La RD Congo frappe un coup retentissant ! Les Léopards se sont qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2023 après avoir éliminé l'Egypte, spécialiste de l'exercice, au terme d'une interminable séance de tirs au but (1-1, 8-7 tab) ce dimanche à San Pedro en 8es de finale. Le gardien Lionel Mpasi a transformé la tentative victorieuse. Blessé et actuellement en soins à Liverpool, Mohamed Salah, qui n'était pas espéré avant les demi-finales au mieux, voit donc à nouveau son rêve de titre continental s'envoler… Les Congolais affronteront eux la Guinée en quarts de finale !

Pas de round d’observation dans cette quatrième affiche des huitièmes de finale. En effet sur une contre-attaque après seulement deux minutes de jeu, Meschack Elia déposait à la course son poursuivant égyptien à droite avant une frappe au-dessus de la barre, malgré une possibilité de passe en retrait (3e). Ahmed Hegazy, à la retombée d’un centre de Marwan Attia depuis la droite, lui répondait par une reprise de la tête juste au-dessus de la transversale (8e). Les Pharaons insistaient deux minutes plus tard sur la droite et forçaient Charles Pickel à un dégagement en corner (10e).

La bévue égyptienne

La RDC multipliait elle aussi les situations offensives, notamment par Theo Bongonda, dont la reprise fuyait le cadre suite à un coup franc tiré à gauche (21e), et par Yoane Wissa qui était stoppé dans sa course à droite par un beau tacle d’Hamdi Fathi (24e). Elle en était récompensée après la demi-heure de jeu, en profitant d’une erreur d’amateur de la défense égyptienne. Alors que les septuples champions d’Afrique réclamaient une touche, cette dernière était rapidement jouée par les Léopards pour l’ouverture du score dans la foulée. Le centre contré de Wissa parvenait à Elia qui poussait de la tête dans le but vide (0-1, 37e).

Merci la VAR

Les Égyptiens ne laissaient néanmoins pas le doute s’installer. En effet, ils égalisaient neuf minutes plus tard sur un penalty concédé par Dylan Batubinsika, qui avait en l’occurrence laissé trainer son bras sur le visage d’Hegazy dans un duel aérien, et confirmé par la VAR. Sentence dont se chargeait sans trembler Mostafa Mohamed (1-1, 45e+1).

Cela n’empêchait pas la RDC de repartir aussitôt à l’abordage. Au retour des vestiaires, Cédric Bakambu surgissait ainsi au premier poteau pour couper un centre d’Elia. Malheureusement pour l’attaquant de Galatasaray, le ballon passait à côté du montant (53e). Deux minutes plus tard, c’est son capitaine Chancel Mbemba qui reprenait au-dessus un corner botté du coin gauche (55e). L’Egypte ripostait par la première plus grosse occasion du second acte : un tir à bout portant au premier poteau, suite à une belle combinaison à droite, mais repoussé par Lionel Mpasi (61e). S’ensuivait une frappe lointaine d’Attia captée en deux temps par le portier de Rodez (64e). À cinq minutes du temps réglementaire, Mahmoud Hamada passait tout proche de donner l’avantage aux Pharaons, en loupant sa reprise seul au second poteau à la suite d’un centre de la droite (85e). Quel raté !

Mpasi qualifie la RDC

Incapables de se départager, les deux équipes partaient en prolongations. Les choses se compliquaient alors pour les Egyptiens. Entré en jeu à la mi-temps, Mohamed Hamdy écopait en effet d’un second carton jaune synonyme d’expulsion, et laissaient ses coéquipiers à 10 pour le reste de la rencontre (97e). La RDC manquait de porter le coup de grâce sur un centre de la gauche fuyant Simon Banza au second poteau, alors que Gabasky avait ratait sa sortie (106e). À l’arrivée la RDC s’impose 7-8 au bout d’une séance irrespirable de tirs aux buts. Après un deuxième raté égyptien signé Gabasky, le gardien Lionel Mpasi transforme son tir et délivre les Léopards. Ces derniers affronteront la Guinée en quarts de finale. Les septuples champions d'Afrique, eux, rentrent prématurément à la maison, au même stade qu'en 2019, et le sélectionneur Rui Vitoria peut sérieusement se faire du souci…

Les compos d'Egypte-RDC

CAN 2023 : grâce à son gardien, la RDC élimine l’Egypte aux tirs au but !
Prudence Ahanogbe