Plusieurs mois après son départ du poste de sélectionneur de la RD Congo, Florent Ibenge a dévoilé les raisons de sa démission après cinq années de réussites et d’échecs qui lui ont valu de nombreuses critiques de la part des supporters et de certains cadres des Léopards.

Sélectionneur de la RD Congo depuis 2014, Florent Ibenge a quitté son poste en août dernier, suite à l’échec en 8es de finale de la CAN 2019 face à Madagascar. Dans l’émission «Droit dans les yeux» diffusée sur Canal+ Afrique, le technicien a expliqué que son départ n’avait rien à voir avec les difficultés rencontrées en Egypte, mais qu’il était acté avant même le coup d’envoi de la compétition. Celui que le public kinois surnomme «coach android» a évoqué la fatigue provoquée notamment par ses fonctions d’entraîneur de Vita Club, de sélectionneur de l’équipe nationale et par ses nombreux voyages effectués en Europe à la recherche des talents pour la sélection.

«C’est une décision qui était établie à l’avance. Elle datait de longtemps et à la veille de ce dernier tournoi en Egypte, je fais un périple en Europe pour aller voir les joueurs. J‘ai énormément voyagé. J’étais franchement fatigué, je suis passé à côté de quelque chose. J’aurai peut-être fait un AVC je pense», a révélé le Congolais. «J’étais vraiment fatigué, après ce périple, j’étais au bout du rouleau. J’ai eu le temps de me reposer. (…) C’est la vérité.»

Pour rappel, le passage d’Ibenge à tête de la sélection congolaise a été marqué par une médaille de bronze à la CAN 2015 avant une fin de mandat plus compliquée.