kakuta

Alors que la RD Congo jouera sa qualification pour la CAN 2021 contre le Gabon (25 mars) et la Gambie (29 mars), le sélectionneur des Léopards, Christian Nsengi, a dévoilé la semaine dernière une liste de 31 joueurs dans laquelle ne figurent pas trois cadres : Gaël Kakuta, Yannick Bolasie et Neeskens Kebano. Le premier, très performant avec Lens, a pourtant retrouvé les terrains dimanche contre Metz (2-2) après une période d’indisponibilité, tandis que les deux derniers ont retrouvé du temps de jeu depuis janvier avec Middlesbrough, mais le problème n’est pas là…

«Bolasie, Kakuta et Kebano ne sont pas là. Ce sont les clubs. Aujourd’hui, en raison des contraintes sanitaires, la FIFA autorise les clubs à avoir la liberté de garder leurs joueurs. Il y en a qui en usent, et d’autres qui les laissent. Cela concerne donc Kebano, Bolasie et Kakuta. Les autres viendront et c’est déjà ça. Il ne faut pas non plus les regretter et je vois voir aussi les joueurs présents au CHAN et qui sont à la hauteur de relever le défi», a commenté Nsengi en conférence de presse. Un lourd préjudice pour la RDC qui doit aussi composer sans Cédric Bakambu, isolé après avoir été testé positif au Covid-19, Dieumerci Mbokani, blessé, ou encore Timothy Fayulu, qui a finalement décidé de défendre les couleurs de la Suisse.