La Ligue de football congolaise (Linafoot) a frappé fort ! A la suite des violences commises samedi durant le match de la 12e journée des play-offs contre Vita Club (1-2) avec notamment des jets de projectiles, le FC Renaissance a été exclu du championnat et relégué en division inférieure, l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN). L’instance a notamment sévi en raison du caractère récidiviste de ces incidents. Une amende de 20 000 dollars a également été infligée au club kinois qui devra réparer les dégâts.