Interrompu le 16 mars en raison de la pandémie de coronavirus, le championnat de RD Congo ne reprendra pas. A l’issue d’une réunion tenue samedi, les représentants des clubs et de la Ligue (Linafoot) ont convenu à l’unanimité de mettre un terme définitif à la saison en Ligue 1 et en Ligue 2 en raison de la crise sanitaire.

La Fédération (Fecofa) doit désormais entériner ce choix et préciser les modalités pour établir le classement final. Large leader avec 11 points d’avance sur Vita Club, le TP Mazembe tient à recevoir son titre et ne veut pas entendre parler de saison blanche, comme l’a signifié son manager général, Frédéric Kitengie.

«Le TPM a dit qu’il était d’accord pour que tout s’arrête, et il est hors de question que ce championnat soit déclaré blanc parce que nous avons disputé plus de 60% des matchs…», a prévenu le dirigeant sur le site officiel des Corbeaux de Lubumbashi. «Par voie de conséquence, une fois que le championnat est homologué dans un ou dans l’autre format, automatiquement il y aura des montées et des descentes. (…) Par aucun miracle le sacre ne peut être arraché au TPM, l’essentiel est que le championnat se clôture normalement et qu’il y ait un classement. Et si classement il y a, c’est vrai tout le monde devra être d’accord de voir le TPM en tête.» Le verdict de la Fecofa est attendu dans les prochaines heures.