CAN 2023 : la RDC frustrée d’entrée

Malgré les meilleures occasions en sa faveur, la RD Congo a dû se contenter du match nul contre la Zambie (1-1) ce mercredi à San-Pédro pour son entrée en lice à la CAN 2023. Les Léopards ont rapidement réagi et égalisé après avoir encaissé un but casquette, mais sans jamais parvenir ensuite à inscrire le but de la victoire qui leur tendait les bras. 25 tirs à 3, 6 cadrés à 1 : les chiffres parlent d'eux-mêmes !

La RDC démarrait tambour battant, avec deux situations après seulement trois minutes de jeu. À la conclusion d’une première action, Gaël Kakuta tentait un tir croisé dans la surface, bloqué par un défenseur adverse qui faisait don de son corps. Quelques secondes plus tard, la frappe de Charles Pickel s’envolait au-dessus (4e). Les Léopards dominaient les débats par la suite mais étaient douchés par l’ouverture du score zambienne contre le cours du jeu, elle-même la conséquence d’une succession d’erreurs défensives. Sur une touche concédée par le gardien Lionel Mpasi, qui s'était aventuré en-dehors de la surface, et rapidement jouée par un coéquipier, Kings Kangwa tentait un lob qui terminait sa course dans les filets, aux dépens des défenseurs s’étant troués sur leurs interventions (0-1, 23e).

La RDC répond au tac au tac

Les hommes de Sébastien Desabre réagissaient sur-le-champ par Yoane Wissa, auteur du but égalisateur trois minutes plus tard. Trouvé à droite dans la profondeur sur une passe lobée impeccable signée Kakuta, Cédric Bakambu centrait en retrait pour l’ailier de Brentford qui n’avait plus qu’à conclure dans le but vide (1-1, 27e). Gonflés à bloc, les Congolais auraient pu mener au tableau d’affichage pratiquement dans la foulée, sans un sauvetage du défenseur zambien Stoppila Sunzu. Ce dernier renvoyait notamment sur la ligne une frappe de Wissa, passé lui proche du doublé (30e). Peu après, les Chipolopolos réalisaient un nouveau sauvetage sur corner (37e).

Les Léopards ne baissaient pas le pied après la reprise. Quelques secondes après un centre dangereux de la gauche ne trouvant personne, Kakuta manquait d’un rien son retourné acrobatique dans la surface (47e). Quatre minutes plus tard, servi dans la profondeur sur une action de contre, Bakambu s’excentrait à droite puis enlevait son tir au-dessus (51e). Arthur Masuaku tirait lui un coup franc plein axe capté en deux temps par Lawrence Mulenga (56e). La chance semblait enfin sourire aux fauves alors que l’arbitre Tessema Weyesa sifflait un penalty pour une main au sol de Tandi Mwape sur un centre, mais l’Éthiopien revenait sur sa décision après visionnage de la VAR (60e). Et pour cause, le ballon avait été bloqué par le torse du défenseur du TP Mazembe.

La Zambie peut s’estimer heureuse

Les vagues déferlaient sur la cage de Mulenga, mais les Congolais manquaient toujours d’un soupçon de réussite, à l’image de Simon Banza, entré cinq minutes plus tôt à la place de Cédric Bakambu. Alors qu’il était parfaitement servi sur un centre venant de la droite, le buteur de Braga esseulé au centre de la surface, contrôlait avant de tirer dans les gants de Mulenga (87e). Dans les arrêts de jeu, le centre ultra dangereux de Bongonda était contré au second poteau par un défenseur (90e+4).

Résultat, la RDC récolte un tout petit point et se place deuxième derrière le Maroc, large vainqueur de la Tanzanie (3-0) un peu plus tôt. Pouvant s’estimer heureuse au vu de la physionomie de la rencontre, la Zambie se classe elle en troisième position devant les Taifa Stars tanzaniens. La bande à Chancel Mbemba visera un meilleur résultat dimanche contre le Maroc.

Les compos de RDC-Zambie

CAN 2023 : la RDC frustrée d’entrée
Prudence Ahanogbe