Sénégal : avec 3 nouveaux de L1 contre l’Algérie ?

Lors du rassemblement de septembre, l'équipe nationale du Sénégal affrontera d'abord le Rwanda (6ème et dernière journée des éliminatoires de la CAN, sans enjeux) puis l'Algérie, dans le cadre d'une rencontre amicale au Stade Abdoulaye Wade de Diamniadio. Les deux matchs auront respectivement lieu les samedi 9 et mardi 12 septembre.

L'occasion idéale pour le sélectionneur Aliou Cissé de tester de nouveaux joueurs ! A seulement quelques mois de la CAN, qui débutera en Côte d'Ivoire dès le mois de janvier 2024, l'homme fort des Lions pourrait ainsi faire appel à trois nouveaux joueurs selon le journal Le Quotidien. Il s'agirait du Strasbourgeois Habib Diarra (19 ans), du Lensois Andy Diouf (20 ans) et du Messin Lamine Camara (19 ans). Tous les trois ont montré de belles choses la saison dernière et leur place ne serait clairement pas volée.

Le futur de l'entrejeu des Lions ?

Les trois joueurs pressentis ont une particularité : ils évoluent tous au milieu de terrain. Habib Diarra a disputé 29 rencontres (3 buts) de Ligue 1 la saison dernière, Andy Diouf, désormais à Lens, a joué 34 rencontres avec Bâle en Suisse tandis que Lamine Camara, alors encore pensionnaire de Génération Foot au Sénégal en première partie de saison, a ensuite participé à 4 rencontres de Ligue 2 avec Metz. Malgré leur jeune âge, il n'est sans doute pas une mauvaise idée de lancer ces trois éléments prometteurs dans le grand bain, surtout à l'occasion d'un rassemblement sans autre enjeu sportif que de parfaire les automatismes de l'équipe. Leur venue dans le groupe sénégalais reste pour l'instant hypothétique mais si elle venait à se confirmer, nul doute qu'il s'agirait d'un beau cadeau de rentrée pour ces trois pépites, qui incarnent plus que jamais le futur du milieu de terrain des Lions.

Lamine Camara : la suite logique

Malgré son peu d'expérience dans l'Hexagone, la sélection de Lamine Camara apparaitrait comme tout sauf illogique. Vainqueur du CHAN 2022 puis de la CAN U20, 21 fois capé dans les équipes de jeunes (5 buts), le natif de Diouloulou est un milieu box-to-box avec une forte activité dans les deux surfaces. Malgré son gabarit assez modeste (il mesure 1 mètre 76), il sait se montrer aussi puissant qu'explosif, tout en excellant à la récupération. Il est également très bon pour tirer les coup-francs, ce qui n'est jamais négligeable.

Andy Diouf et Habib Diarra : les surprises du chef ?

Les sélections d'Andy Diouf et d'Habib Diarra, tous deux internationaux chez les jeunes de l'équipe de France, constitueraient une plus grande surprise que celle de Lamine Camara. Le premier cité avait débuté sa carrière au Stade Rennais, sans toutefois s'y imposer (7 matchs en deux ans), avant d'exploser à Bâle et de signer avec les Sang et Or cet été. Joueur complet, il excelle dans différents rôles, du dynamiteur à l'architecte, tout en ayant la capacité de défendre avec brio. Egalement bon dribbleur, il sait créer des opportunités offensives et, transpercer les lignes adverses et faire preuve d'impact dans le jeu.

Quant à Habib Diarra, le milieu de terrain évoluant au RC Strasbourg depuis 2018, il possède une belle aisance technique, une vivacité et une capacité à se projeter offensivement qui font de lui un atout indéniable pour son équipe. La saison passée, il avait montré sous les ordres de Frédéric Antonetti de très belles choses. Le technicien déclarait d'ailleurs à son sujet : « Pour son âge, il est très en avance, avec une grosse marge de progression dans le positionnement et la qualité technique. Il a de telles qualités d’explosivité qu’il peut évoluer sur tout le côté droit, arrière, milieu ou attaquant ».

Sénégal : avec 3 nouveaux de L1 contre l’Algérie ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.