Sénégal : “vous êtes des corrompus”, Krépin Diatta accuse la CAF !

Krépin Diatta, le talentueux latéral droit du Sénégal, a ouvertement accusé des membres de la Confédération Africaine de Football (CAF) de corruption. Ces déclarations choc surviennent après la défaite controversée de son équipe face à la Côte d'Ivoire (1-1, 4 tab à 5) lundi en huitièmes de finale de la CAN 2023.

La frustration de Diatta s'est notamment manifestée suite à une action clé du match, où une faute visiblement apparente sur Ismaïla Sarr n'a pas été soumise à la vérification de la VAR à la 55e minute. “Vous êtes des corrompus. Gardez votre coupe d'Afrique“, a lancé Diatta à des membres de la CAF dans la zone mixte après le match, marquant ainsi son indignation face à ce qu'il considère comme une injustice flagrante, rapporte RMC Sport.

L'incident litigieux, impliquant Odilon Kossounou sur Ismaïla Sarr, est au cœur de la polémique. Diatta insiste sur le fait qu'il y avait penalty sur cette action, critiquant sévèrement l'arbitre gabonais Pierre Ghislain Atcho pour ne pas avoir consulté la vidéo. “Tout le monde a vu. Tu ne peux pas décider du sort de tout un pays comme ça. C'est incompréhensible“, a-t-il pesté, exprimant son incompréhension face à la décision arbitrale.

“Ils ont tué notre compétition

Le joueur de l'AS Monaco ne s'est pas arrêté là. Il a aussi évoqué un autre incident où la VAR a été consultée, résultant cette fois sur un penalty pour la Côte d'Ivoire. “Tu vas voir la VAR pour leur donner un penalty, un gars (Ismaïla Sarr, ndlr) qui prend le ballon à 40 mètres et fait une chevauchée, rentre dans la surface, et tu ne veux pas aller regarder la VAR ? Je suis désolé, mais là c'est abusé. Je suis vraiment désolé mais là ils ont tué notre compétition“, a déploré Diatta, qui estime que son équipe a été lésée par l'arbitrage.

Le match a également été marqué par d'autres moments controversés, notamment une intervention de Sadio Mané sur Ibrahim Sangaré, qui aurait pu entraîner un carton rouge pour le joueur sénégalais et certains estiment que l'arbitre a voulu “compenser” cette non-expulsion du numéro 10 des Lions par ce penalty non-accordé. Alors que le tournoi connaissait peu de polémiques dans ce domaine, cette déclaration de Diatta jette une ombre sur le déroulement de la CAN 2023, soulevant des questions sur l'équité de l'arbitrage. En attendant, cette sortie risque de valoir au Monégasque des sanctions de la part de la CAF…

Sénégal : “vous êtes des corrompus”, Krépin Diatta accuse la CAF !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.