Parvenu à conduire le Sénégal à sa première finale de CAN depuis 17 ans, le sélectionneur Aliou Cissé va rester en poste ! Dans la lignée du ministre des Sports, Matar Ba, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, s’est montré catégorique à ce sujet.

«Il n’y a aucune raison de ne pas continuer avec lui. Depuis sa nomination en février 2015, nous avons participé à deux CAN et à la Coupe du monde 2018. Notre objectif est bien sûr de remporter un jour la CAN, mais aussi d’assurer notre présence en phase finale de chaque compétition de manière régulière. Nous avons misé sur la stabilité», a affirmé le dirigeant dans les colonnes de Jeune Afrique, avant d’amorcer une flatteuse comparaison. «Avec lui, on sait où on va. Les joueurs le connaissent. Prenez l’exemple de l’Allemagne : Joachim Low a été nommé en 2006, il est devenu champion du monde huit ans plus tard, et il n’a pas été limogé l’année dernière, après l’élimination de son équipe au premier tour de la Coupe du monde.»

Selon la même source, l’ancien joueur du PSG a récemment prolongé son contrat d’un an, jusqu’en 2022, avec un salaire revalorisé à hauteur de 23 000 euros par mois.