Sénégal : Lamine Camara dévoile son modèle (et ce n’est pas Mané)

Le néo-international sénégalais Lamine Camara (2 capes, 1 but) a révélé l’identité de son joueur modèle à l’occasion d’une interview accordée au site officiel de la Ligue 1.

Devenu indiscutable en équipe première au FC Metz (16 apparitions pour 14 titularisations), neuf mois après son incorporation à la réserve, en provenance de son club formateur de Génération Foot, Lamine Camara est l’une des jeunes attractions du championnat de France. Lors d’un entretien où il évoqué plusieurs aspects de sa carrière naissante pour les soins du site officiel de la L1, de ses premiers pas à Génération Foot à sa première sélection en équipe du Sénégal, en passant par son adaptation expresse à Metz, le milieu relayeur de 19 ans a dévoilé son plus grand modèle.

Lamine Camara loue Gana Gueye…

« Je dirais que je suis un milieu box to box, que j’aime aider mes coéquipiers sur les efforts… Et si je peux pourquoi pas aller marquer… J’ai trois modèles : Kevin De Bruyne, Toni Kroos mais, mon plus grand modèle, c’est Idrissa (Gana) Gueye », a confié le joueur élu meilleur jeune Africain de l'année. « Depuis tout petit, je m’inspire beaucoup de lui. Et maintenant que je suis avec lui en sélection, je regarde ce qu’il fait, lors des entraînements, en dehors… »

Buteur sur une passe décisive de Gueye pour sa grande première avec les Lions, le 18 novembre face au Soudan du Sud (4-0), Lamine Camara a adoubé l’ancien du PSG pour son encadrement vis-à-vis des jeunes. « Oui… L’équipe a de bons cadres, qui mettent les jeunes en confiance. Idrissa nous facilite beaucoup la tâche. Il n’attend pas qu’on aille vers lui, c’est lui qui vient vers les ‘gosses’. Il nous donne beaucoup de conseils. Et lors de ce match, on menait 2-0 et Idrissa est venu vers moi pour me dire : ‘C’est l’occasion pour toi d’en profiter Si tu veux marquer, tu vas marquer. Juste, libère-toi et joue au foot. On va t’aider.’ Et après ça, il m’a fait la passe et j’ai marqué ! », a-t-il développé.

…mais n’oublie pas Mané

Et Sadio Mané dans tout cela ? Le natif de Diouloulou en a bien entendu placé une pour la superstar de l’équipe qu’il « espère » surpasser, alors que ses débuts évoquent ceux de l’ailier, lui aussi atterri en Europe à Metz juste après son départ de Génération Foot. « Mais Sadio Mané, c’est une légende du foot. Je m’inspire beaucoup de lui : son style de vie, comment il gère sa carrière… C’est à moi de profiter d’être avec Sadio Mané et les autres cadres de la sélection pour – inch’Allah – faire pareil », a loué Camara.

Enfin, le droitier d’1,73m a affiché son ambition pour la CAN 2023 qui démarre dans moins d’un mois (13 janvier-11 février 2024), à savoir conserver le titre en Côte d’Ivoire. « Une CAN réussie pour le Sénégal ? Faire de bonnes performances et pourquoi pas un sans-faute ! On va aller là-bas la tête haute parce qu’on est les champions d’Afrique, il faut qu’on montre ça, qu’on aille là-bas comme les champions d’Afrique, pour conserver notre titre et j’espère qu’on va y parvenir… », a-t-il notamment déclaré. Pour cela, il faudra que le sélectionneur Aliou Cissé et ses hommes sortent dans un premier temps d'un groupe C hyper relevé avec le Cameroun, la Gambie et la Guinée pour adversaires.

Sénégal : Lamine Camara dévoile son modèle (et ce n’est pas Mané)
Prudence Ahanogbe