Sénégal : la FSF répond à la controverse sur la 100e de Mané

Double buteur et passeur décisif samedi soir pour la facile victoire du Sénégal (4-0) à domicile face au Soudan du Sud, dans le cadre de la première journée des éliminatoires pour la Coupe du monde 2026, Sadio Mané s’était retrouvé au cœur d’une improbable controverse à quelques heures du coup d’envoi.

En effet, les spéculations allaient bon train autour de la 100e sélection de l’ailier de 31 ans avec les Lions face aux Bright Stars. Et pour cause, selon certains observateurs, l’ailier d’Al-Nassr en serait actuellement à 99 capes après la gifle infligée aux Sud-Soudanais, et donc à 98 avant le coup d’envoi. Certains mettaient en avant la défaite contre l’Afrique du Sud en novembre 2016 (1-2) annulé par la FIFA en raison d’une tricherie imputée à l’arbitre, d'autres pointaient le nul devant le Kosovo (1-1) en mai 2014 n’ayant pas été comptabilisé par l’instance comme un match officiel, au motif que les Dardanët n’étaient pas encore membre de la FIFA.

Le Sénégal honore Mané

Un argument dont n’a pas tenu compte la Fédération sénégalaise de football (FSF), qui a honoré son feu-follet de 31 ans avant le premier coup d'envoi pour avoir bel et bien atteint la barre des 100 apparitions avec les champions d’Afrique 2021. « Titulaire ce samedi soir (18 novembre 2023) contre le Soudan du Sud à l’occasion de la première journée des éliminatoires du Mondial 2026, Sadio Mané vient de franchir le cap symbolique de 100 sélections en équipe nationale du Sénégal », peut-on lire sur le compte X (anciennement Twitter) officiel de l’autorité footballistique sénégalaise. Surtout, une petite cérémonie a eu lieu après les hymnes qui a vu le président Augustin Senghor et l’ex-international El-Hadji Diouf remettre un maillot floqué du numéro 100 au double Joueur Africain de l'année. Une centième fêtée dignement avec une passe décisive (1ere) et un doublé (6e, 56e).

Sénégal : la FSF répond à la controverse sur la 100e de Mané
Prudence Ahanogbe