Sénégal : Mory Diaw pousse très fort

Mory Diaw possède un parcours atypique. Formé au Paris-Saint-Germain avant de tenter sa chance au Portugal, en Bulgarie et en Suisse, c'est depuis la saison dernière sous les couleurs du Clermont Foot que le géant (1 mètre 97) n'en finit plus de terroriser les attaquants adverses.

Opposé à Kylian Mbappé et sa bande ce samedi (0-0), le trentenaire a encore fait parler de lui. Auteur de la bagatelle impressionnante de dix arrêts, il vient de réaliser – face à l'équipe la plus médiatique de la Ligue 1 – la prestation la plus aboutie de sa carrière dans l'élite du football français. En comparaison, Steve Mandanda, le légendaire gardien de l'Olympique de Marseille, n'a jamais pu dépasser les neuf arrêts dans une seule rencontre lors de ses 14 saisons dans la cité phocéenne. Mais ne pensez pas pour autant que le portier sénégalais n'est qu'un “tube”. Car depuis le début de l'exercice, il ne fait que confirmer tout le bien que les observateurs de la Ligue 1 pensaient de lui lorsqu'ils l'ont découvert la saison dernière : Mory Diaw a du talent. Beaucoup de talent. Au point de détrôner Edouard Mendy en sélection ?

Edouard Mendy en danger ?

Aujourd'hui à Al-Ahli – où il est d'ailleurs en difficulté – après avoir connu le meilleur puis le pire avec Chelsea, la question de la légitimité de l'ancien Blues en sélection se pose. Un joueur évoluant dans le Golfe et de surcroît sans réussir à s'y montrer sous son meilleur jour, mérite-t-il encore d'être titulaire dans les cages de l'équipe nationale ? Ce sera à Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions, de trancher. S'il choisit de le mettre sur la touche, le nom de Mory Diaw, une petite sélection au compteur mais dans la forme de sa vie, sera alors le premier cité pour le remplacer. A voir donc qui sera sur le terrain pour affronter le Cameroun en amical le 17 octobre prochain. Si le sélectionneur des Lions souhaite effectuer un changement au poste de gardien, il est peu probable qu'il l'effectue juste avant la CAN du mois de janvier prochain (sauf par la force des choses). On pourrait donc rapidement être fixé.

Sénégal : Mory Diaw pousse très fort
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.