Sénégal : un bon point pour Aliou Cissé

Mardi, à l'occasion de la deuxième journée du groupe B des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, le Sénégal a fait mal nul au Togo (0-0), ce qui lui permet de compter 4 points après le succès lors de la première journée contre le Soudan du Sud (4-0). Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions, est revenu en conférence de presse d'après-match sur le visage affiché par son équipe.

Si certains peuvent considérer ce résultat comme une contre-performance et pointer du doigt les occasions concédées sur la fin, Cissé estime quant à lui que son équipe a ramené un bon point de Lomé. « Le résultat ? Il faut retentir le point pris à l’extérieur. On est dans un championnat, on a commencé par gagner chez nous (lors de la première journée) et aujourd’hui on est tombé face à une très bonne bonne équipe du Togo, très motivée et qui avait plus de fraîcheur que nous. Dans l’ensemble, c’était une rencontre plutôt équilibrée et le résultat reflète la physionomie du match. J’ai envie de dire que c’est satisfaisant (…) Mes joueurs ont tout donné et je suis satisfait de leur engagement. Maintenant c’était un match compliqué avec la chaleur et le stade qui nous était défavorable. Comme je l’ai dit en conférence de presse d’avant match je ne crois pas qu’il y aura beaucoup d’équipes qui vont gagner ici », a d'abord tenu à souligner le technicien, félicitant ainsi la prestation de ses troupes. Pas sûr toutefois que les supporters sénégalais soient autant satisfaits de ce résultat…

“Malheureusement, on n'a pas pu scorer”

Le coach de 47 ans a ensuite tenu à argumenter son raisonnement selon lequel il est difficile de s'imposer au Togo. « Pour preuve, ça fait deux ans que le Togo ne perd pas à domicile, ça veut tout dire. Les problèmes tactiques ? Il y’avait trop d’espace entre notre défense, le milieu et l’attaque même si on a su rectifier en deuxième période. Les Togolais ont profité de ces espaces-là, notamment leur numéro 17 qui a distillé beaucoup de ballons en se positionnant dans les intervalles. Sans toutefois manquer de souligner les carences offensives affichées par la bande à Sadio Mané. « En deuxième période, on a été beaucoup plus compacts pour récupérer les ballons et jouer. Malheureusement, on n'a pas pu scorer. »

L'entraîneur de 47 ans tient maintenant à se projeter sur l'échéance continentale de janvier, qui verra les Lions débuter face à la Gambie le 15 janvier prochain. « Nous sommes premiers du groupe avec 4 points maintenant nous allons faire focus sur la CAN et on aura le temps de parler de la suite de ces éliminatoires de la Coupe du monde. » 

Sénégal : un bon point pour Aliou Cissé
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.