Sévèrement battu à Guingamp (5-1), mercredi soir lors de la 7e journée de Ligue 1, Sochaux s’est un peu plus enfoncé dans la zone de relégation pour occuper la place de lanterne rouge. Un revers de plus qui a conduit l’entraîneur, Eric Hély, à remettre sa démission à son président. Un contexte tendu, qui laisse malgré tout espérer à des lendemains meilleurs pour Cédric Kanté. « Ce qu’on craignait est arrivé. Il y a un match dans trois jours, notre métier n’a pas changé. J’espère que les têtes ne vont pas raser le sol demain. Personne ne croit en nous, mais on va se réfugier dans le travail, vu qu’on a une grosse marge de progression« , a confié le défenseur malien au micro de BeIN Sport, a l’issue du match, avant de poursuivre : « Il ne faut pas se déstabiliser et faire honneur à nos couleurs. Relever la tête, travailler et sauver ce qui peut encore l’être, le club comme notre carrière, surtout pour les jeunes. J’espère qu’ils comprennent cela.«