La défaite du Togo face au Maroc (1-3) vendredi dans le groupe C de la CAN 2017 a laissé des traces. Quelques minutes après la fin du match, une frange de « supporters » mécontents a tenté de s’en prendre à la maison du portier des Eperviers, Kossi Agassa, dont la responsabilité est entachée sur deux des buts encaissés. La police de Lomé a dû intervenir pour disperser la foule qui a également entonné des chants hostiles à l’égard de l’ancien Rémois. Visiblement, les vandales avaient déjà eu le temps de faire des dégâts. Affligeant…