La FIFA n’est pas du genre à tolérer l’ingérence des gouvernements dans le fonctionnement des fédérations et elle l’a une nouvelle fois fait savoir. Cette fois-ci, c’est la Tunisie qui vient d’être rappelée à l’ordre par l’instance suprême du ballon rond. L’organisation a fermement réagi au courrier envoyé par le ministre des Sports, Tarek Dhiab, demandant que la fédération tunisienne soit dissolue afin d’organiser de nouvelles élections. La FIFA a ainsi donné un avertissement à la Tunisie pour ingérence dans les affaires de la fédération. En cas de récidive, la fédération serait tout simplement suspendue et l’équipe nationale ainsi que les clubs ne pourraient plus participer à la moindre compétition. Alors que le barrage aller à la Coupe du monde 2014, face au Cameroun, est dans moins de 3 semaines, cet avertissement est pris très au sérieux côté tunisien et le chef du gouvernement, Ali Laârayedh, a même désavoué le ministre des Sports.