Malgré l’élimination de la Tunisie samedi en quart de finale de la CAN 2017 face au Burkina Faso (0-2), pas de chamboulement à prévoir chez les Aigles de Carthage. Le président de la Fédération (FTF), Wadii Jarii, a en effet considéré qu’avec les quarts, l’objectif a été atteint. Le sélectionneur Henri Kasperczak a donc été confirmé à son poste. Par ailleurs, d’après le site Kawarji.com, le dirigeant a sous-entendu que Wahbi Khazri ne serait pas sanctionné pour son attitude. L’ancien Bordelais avait refusé de serrer la main à son coach après son remplacement précoce face aux Etalons.