Vers une sanction pour Wadi El Jeri ? Virulent dans ses attaques après l’élimination houleuse de la Tunisie à la CAN 2015 en Guinée Equatoriale, le président de la Fédération tunisienne pourrait payer ses paroles à l’encontre de la CAF. D’après Jawhara FM, le dirigeant va faire l’objet d’une suspension de la part de l’instance dirigeante du football sur le continent et ne pourra plus exercer des fonctions. Décision qui aurait été prise par le comité d’appel de la CAF, après l’enquête menée depuis les incidents survenus à la fin du match face à la Guinée Equatoriale.