La violence continue de frapper dans le championnat tunisien. Mercredi lors de la 9e journée, le match entre l’EO Sidi Bouzid et l’Espérance Tunis (0-2) a été interrompu à la 89e minute après que l’arbitre assistant, Aymen Ismail, ait reçu un projectile lancé par un supporter local en pleine tête. L’officiel a dû être transporté à l’hôpital à la suite de cette agression. Les esprits avaient commencé à s’échauffer en fin de première période lorsque l’Espérance Tunis s’est vue accorder un penalty litigieux. La seconde période s’est déroulée dans des conditions déplorables avec de multiples arrêts de la rencontre. L’Amicale nationale des arbitres tunisiens a appelé la Fédération à prendre ses responsabilités après cet incident.