Villarreal : Coquelin se rapproche d’une sélection africaine !

Le milieu français Francis Coquelin est proche de connaitre, à 32 ans, sa première convocation en sélection.

Passé par Arsenal et Valence, le milieu de Villarreal, Francis Coquelin, devrait prochainement fêter sa première convocation, laquelle sera synonyme sans doute de sa première cape en sélection A. Néanmoins, ce ne sera pas en équipe de France où Didier Deschamps n’a jamais compté sur lui après son parcours chez les Bleuets, jusqu’aux Espoirs en 2011. Mais plutôt chez les Barea de Madagascar, le pays de ses ancêtres, lui qui est né de parents réunionnais.

Accord donné pour Madagascar

Ce ne sera pas pour ce printemps toutefois. Puisqu’il ne figure pas dans la liste élargie du sélectionneur Romuald Félix Rakotondrabe, dit Roro, pour participer au tour amical à domicile contre le Burundi, le Botswana et le Rwanda dans deux semaines. En revanche, Coquelin devrait être retenu pour les troisième et quatrième journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 face aux Comores et au Mali en juin. L’ancien Lorientais a en effet déjà donné son accord verbal, a rassuré Roro. Juste a-t-il demandé un peu plus de temps pour régler certains “détails”, a poursuivi le technicien de 58 ans, rapporte le média 2424mg.

Après un début d’exercice ronronnant dû à une longue convalescence des suites d’une rupture du ligament croisé, Coquelin reprend progressivement des couleurs pour sa troisième saison avec le Sous-marin jaune. Jeudi, le natif de Laval a été titularisé pour la septième fois lors de ses 10 derniers matches. C’était face à l’OM en huitièmes de finale aller de Ligue Europa. Celui-ci a été sorti à la 69e minute de jeu alors que les Marseillais menaient 4-0 (score final).

Villarreal : Coquelin se rapproche d’une sélection africaine !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.