Wilfried Zaha n’a que 18 ans et un petit but en Championship au compteur que déjà les plus grandes écuries anglaises se penchent sur le cas du natif d’Abidjan, international espoir anglais. Le jeune buteur de Crystal Palace devrait faire parler de lui.


Dazet Wilfried Armel Zaha n’est pas encore connu. Pire, il compte à peine un but sous les couleurs de Crystal Palace, actuel vingt et unième de Championship. Un bilan bien maigre pour un attaquant à quarante matches. Mais cela n’empêche pas les ténors de la Premier League de tourner autour du jeune Ivoirien.

Car, à 18 ans, Wilfried Zaha est un talent pur, éclos au célèbre centre de formation des Eagles, considéré comme l’un des meilleurs d’Angleterre. Devenu international espoir pour les Three Lions, justement, le natif d’Abidjan a déjà charmé son coach, l’exigeant George Burley : « C’est un véritable talent brut qui sort du centre de formation. Il est encore jeune mais il a su saisir sa chance après avoir montré pas mal de choses dans la pré-saison. Nous avons de la chance de l’avoir : il a un grand futur devant lui« , expliquait le technicien écossais, ancien sélectionneur de l’équipe d’Ecosse et ex-entraîneur de Southampton.

Arsenal, MU et Liverpool sur les rangs

Malgré ses carences au niveau statistiques, Zaha est un des favoris des habitués de Selhurst Park. Son activité et son talent évidents font qu’il est d’ailleurs considéré comme l’un des meilleurs éléments sortis de l’Academy de Crystal Palace, qui a formé Ian Wright notamment. Il faut dire que lors de son premier match, qui était également sa première titularisation, il a marqué un but et offert deux passes décisives.

Des compliments et des performances qui ont attiré l’oeil de pas mal de recruteurs. Et pas des moindres. En effet, à en croire TalkSport, après Liverpool, c’est au tour de Manchester United et d’Arsenal de suivre l’ancien joueur de l’ASEC Mimosas. Pas sûr cependant que Palace ait vraiment envie de lâcher leur nouveau prodige. La situation du club, 21e et à trois points seulement de la zone rouge, pourrait aider les formations de Premier League, qui devront néanmoins offrir au moins 2 M€ pour débaucher le joueur, encore sous contrat jusqu’en juin 2016.