Entraîneur depuis 10 ans sur le continent africain, Luc Eymael a officié en RDC, au Gabon, en Algérie, en Tunisie, au Kenya, au Soudan, en Afrique du Sud en Egypte et depuis quelques mois en Tanzanie, sur le banc des Young Africans, l’un des deux grands clubs du pays. Mais l’aventure vient de s’interrompre brutalement pour le Belge, qui a été limogé par son employeur après avoir tenu des propos scandaleux et racistes durant une conférence de presse tout bonnement surréaliste.

«Je ne me sens pas bien dans votre pays. Vous êtes des personnes mal éduquées. Je suis dégoûté, je n’ai pas de maison, pas de WIFI, pas de télé par satellite. Ces fans ne connaissent rien du football. Quand ils crient on dirait des singes et des chiens», aurait lâché l’entraîneur de 60 ans, suscitant logiquement l’indignation et son renvoi après une saison bouclée à la 2e place du classement.

Autant dire que la carrière africaine d’Eymael vient d’en prendre un coup…