Maroc - Tunisie - Vidéos
Amicaux : Maroc et Tunisie marquent leur territoire
En s’imposant face à un adversaire également qualifié pour le Mondial 2018, le Maroc (2-1 contre la Serbie) et la Tunisie (1-0 face à l’Iran) ont bien commencé leur préparation pour le grand rendez-vous de juin.

- Maroc 2-1 Serbie

A moins de trois mois du Mondial 2018, le Maroc a bien débuté sa préparation en prenant le meilleur sur la Serbie (2-1) ce vendredi en match amical à Turin en Italie. Face à une sélection qui sera elle aussi du rendez-vous en Russie, les Lions de l’Atlas ont fait parler leur réalisme tout en pratiquant un jeu plus plaisant.

Mieux entrés dans le match, les hommes d’Hervé Renard profitaient des pertes de balle adverses pour tenter de porter le danger. Les Serbes répliquaient sur coups de pied arrêtés mais Munir bloquait un coup-franc et, à l’autre bout du terrain, Amrabat était accroché par Maksimović en pleine surface. Ziyech se chargeait de transformer le penalty en frappant sous Dmitrović (0-1, 29e). Mais les Marocains se relâchaient et la défense des Lions, dont le capitaine Benatia, se faisait piéger dans son dos, permettant à Tadic d’égaliser de près (1-1, 37e).

Si Mitrović manquait le 2-1 de la tête dans la foulée, le Maroc ne tardait pas à répondre et, de la tête, Boutaïb expédiait une offrande de Ziyech au fond des filets (1-2, 40e). Sous l’impulsion du joueur de l’Ajax, les Lions mettaient la pression au retour des vestiaires mais le milieu offensif envoyait sa frappe dans le petit filet. Le rythme baissait ensuite et, sans forcément se montrer très dangereux, les Serbes poussaient pour égaliser face à une défense marocaine pas toujours très sereine. Mais Munir veillait au grain et préservait l’avantage dans une fin de partie marquée par la première cape de la révélation du CHAN 2018, Ayoub El Kaabi, entré en jeu. Prochaine sortie mardi contre l’Ouzbékistan pour le Maroc.

- Tunisie 1-0 Iran

Elle aussi en pleine préparation au Mondial 2018, la Tunisie a engrangé de la confiance en s’imposant 1-0 chez elle à Radès face à l’Iran (qui figure justement dans le groupe du Maroc). Sur une pelouse gorgée d’eau et avec les binationaux Benalouane, Skhiri et Khaoui tous titulaires pour leurs débuts, les Aigles de Carthage entraient bien dans la partie avant de connaître un gros temps faible.

Auteur d’un tacle irrégulier dans la surface, Benalouane était tout heureux d’échapper au penalty, puis le gardien Ben Mustapha sortait un double arrêt décisif pour sauver les meubles. Les hommes de Nabil Maaloul relevaient la tête ensuite mais à l’exception d’une frappe trop croisée de Sassi, tout cela restait très brouillon dans cette confrontation très musclée pour un amical.

Finalement, la délivrance venait de l’homme en forme du moment, Wahbi Khazri. Le Rennais s’engouffrait superbement dans la surface adverse avant de tenter un tir que le gardien repoussait sur Mohammadi qui marquait contre son camp (1-0, 71e). Derrière, le portier iranien multipliait les arrêts pour empêcher le break. Du coup, les Asiatiques avaient une balle d’égalisation mais Ben Mustapha sortait parfaitement. A revoir sur une pelouse en meilleur état mardi à Nice face au Costa Rica.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Maroc


 
en bref

zoom


lire aussi

recherche