Tunisie
Mondial 2018 : Tunisie-Angleterre, l’avant-match
Logée dans un groupe G relevé avec l’Angleterre, la Belgique et le Panama, la Tunisie est l’avant-dernier représentant africain à entrer dans le Mondial 2018 en défiant les Three Lions ce lundi à Volgograd (18h en temps universel).

- L’enjeu

12 ans après sa dernière participation, la Tunisie renoue avec la Coupe du monde en affrontant directement un gros morceau, l’Angleterre, ce lundi à Volgograd (18h en temps universel). Les Aigles de Carthage arrivent en confiance avec une préparation marquée notamment par un match nul face au Portugal (2-2) et une défaite sur le fil contre l’Espagne (0-1).

Face à des Anglais rajeunis après les échecs au Mondial 2014 et à l’Euro 2016, la bande à Nabil Maaloul a un coup à jouer même si elle ne part évidemment pas avec les faveurs des pronostics. Dans ce groupe composé également de la Belgique et du Panama, qui s’affrontent un peu plus tôt, il faudra de toute façon réaliser au moins un coup contre un "gros" et battre les Panaméens pour espérer passer.

- L’arbitre colombien Wilmar Roldan sera au sifflet pour cette rencontre.

- Le point infirmerie

Victime d’une blessure à la cuisse à la fin de la saison avec Rennes, Wahbi Khazri a été ménagé durant tous les matchs de préparation afin d’être prêt ce lundi. Les attentions du staff tunisien ont porté leurs fruits puisque l’ancien Bordelais est annoncé apte et titulaire en pointe face aux Anglais. Touché à la cuisse lors du dernier match amical face à l’Espagne (0-1), le latéral gauche Ali Maaloul est lui aussi rétabli.

Côté anglais, Marcus Rashford (genou) a repris vendredi et il sera apte tandis que Fabian Delph devait effectuer un aller-retour express au pays pour assister à la naissance de son 3e enfant avant de retrouver la sélection.

- Les compositions de départ :

Tunisie : Hassen - Bronn, S. Ben Youssef, Meriah, Maaloul –Skhiri, Sassi, Badri - Sliti, Khazri (c), F. Ben Youssef.

Angleterre : Pickford - Walker, Stones, Maguire - Trippier, Lingard, Henderson, Alli, Young - Kane (c), Sterling.

- 1998, souvenir douloureux

Il y a 20 ans, la Tunisie et l’Angleterre avaient déjà débuté leur Mondial 1998 en s’affrontant à Marseille. Le match avait tourné à l’avantage des Three Lions vainqueurs 2-0 grâce à Alan Shearer (43’) et Paul Scholes (89’). Le sélectionneur actuel Gareth Southgate avait fêté pour l’occasion sa seule et unique titularisation en Coupe du monde. On se souvient malheureusement surtout de ce match pour les affrontements qui avaient opposé les supporters des deux équipes en marge de la rencontre. En espérant que cette fois, tout se passe bien…

- Ils ont dit

Nabil Maaloul, sélectionneur de la Tunisie : "On va avoir un combat athlétique de haut niveau, mais on sera là (pour y répondre) ! Inch’ Allah ! Je pense que ça va être extrêmement serré, car les deux équipes vont vouloir absolument gagner pour s’ouvrir les portes de la qualification pour les huitièmes de finale."

Gareth Southgate, sélectionneur de l’Angleterre : "On doit apprendre du passé, mais il ne faut pas le faire porter comme un fardeau à notre équipe. Elle est jeune, la plupart des joueurs ont peu de sélections. Ils ont le futur devant eux. Ils ont faim, le désir de bien faire... Mais maintenant ils sont impatients de commencer la compétition."

Saîf-Eddine Khaoui, milieu de terrain de la Tunisie, à L’Equipe  : "On est vraiment impatients de fouler la pelouse et de jouer ce premier match de Coupe du monde. C’est un rêve, une fierté, c’est rendre heureux toute la famille, tous les proches et le peuple tunisien."

- Forfait, le maître à jouer de la Tunisie, Youssef Msakni, est en Russie pour soutenir ses coéquipiers.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Tunisie

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche