Parti de Brest avec une mauvaise image, car accusé notamment d’avoir «vandalisé» son précédent domicile et d’avoir manqué plusieurs entraînements, Youcef Belaïli a récemment vu son image écornée à nouveau, lui qui traînait déjà une mauvaise réputation. Pas de quoi refroidir l’AC Ajaccio. Sur les conseils d’Andy Delort, un ancien de la maison, le club corse a officiellement recruté l’international algérien ce mercredi et le coordinateur sportif de l’ACA, Johan Cavalli, a déjà tenu à défendre sa recrue.

«On a rencontré son représentant. J’ai longuement parlé à son papa et j’ai aussi rencontré Youcef à Marseille. Youcef est venu avec un esprit revanchard par rapport à ce qui s’est dit à tort et à raison sur lui», a glissé le dirigeant en conférence de presse. «Aujourd’hui, Youcef est venu ici afin de redorer son image et montrer qu’il est avant tout un joueur de football.» Revanchard, le Fennec aura à coeur de faire taire ses détracteurs en brillant sur le terrain.