Al-Nassr : Mané a vu La Mecque

Sadio Mané a récemment quitté le Bayern Munich pour rejoindre le club d'Al-Nassr, en Arabie saoudite. Récemment, il a eu l'occasion d'accomplir l'Omra, un pèlerinage important pour les musulmans, à la Mecque. Il était accompagné de l'Ivoirien Seko Fofana (ex RC Lens) et de quelques coéquipiers d'Al Nassr.

Fils d'un imam, l'ancienne star des Reds a toujours souligné l'importance primordiale de sa foi. “La religion est plus importante pour moi que tout. Je respecte les règles de l’islam et je prie cinq fois par jour. Je ne bois pas d’alcool. Il n’y a pas de problème entre la pratique de ma religion et le succès. Ça ne me gêne pas, car le succès ne me monte pas à la tête. Non ! Moi, j’ai toujours voulu devenir footballeur et j’ai été élevé correctement et mes parents sont très fiers du fait que je sois devenu footballeur professionnel.” déclarait notamment – avec toute la modestie qui le caractérise – le natif de Bambali au journal Liverpool Echo en décembre 2016.

Son message pour CR7 !

En entrant en jeu contre les Egyptiens de Zamalek ce jeudi (1-1) à l'occasion de la 3ème journée des phases de groupes de la Coupe arabe, Sadio Mané a effectué ses grands débuts avec Al-Nassr. Via son compte Twitter, il a notamment tenu à féliciter son nouveau coéquipier Cristiano Ronaldo, auteur du but de la qualification dans le camp saoudien. “Félicitations pour ton but, grand homme Cristiano !!! Au tour suivant. Merci aux fans d’Al Nassr FC, le soutien a été incroyable“. Prochaine occasion de voir le duo à l'oeuvre ? Dès dimanche à Abha contre le Raja Casablanca à l'occasion des quarts de finale de la Coupe arabe.

Mané, accueilli avec une vidéo de présentation dans laquelle on peut entendre un chant composé spécialement à sa gloire, n'a pas encore eu l'occasion de jouer devant son nouveau public. Il faudra pour cela attendre le 18 août prochain, date de la première journée de Saudi Pro League entre Al-Nassr et Al Taawon. L'accueil risque d'être hollywoodien…

Al-Nassr : Mané a vu La Mecque
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.