Algérie : Aouar, le dilemme de Belmadi

L'équipe nationale d'Algérie, dirigée par le sélectionneur Djamel Belmadi, est actuellement aux prises avec un dilemme concernant la participation d'Houssem Aouar (AS Rome) à la Coupe d'Afrique des Nations 2023.

En effet, le milieu de terrain franco-algérien a récemment subi une blessure à l'adducteur gauche lors du match contre le Sheriff Tiraspol (3-0) jeudi dernier en Ligue Europa, ce qui le contraindra à une période d'indisponibilité estimée à trois semaines selon Le Corriere dello Sport. Cette nouvelle survient à un moment critique, car la CAN 2023 approche à grands pas, avec le coup d'envoi prévu contre l'Angola le 15 janvier prochain.

La question qui se pose maintenant est de savoir si Djamel Belmadi décidera de convoquer Aouar pour le tournoi continental, sachant qu'il risque d'être à court de condition physique en raison de sa récente blessure. La CAN est une compétition de haut niveau, où la forme physique des joueurs est cruciale pour garantir de bonnes performances sur le terrain.

Un véritable dilemne

D'un côté, Aouar (25 ans, 5 capes et 2 buts) est un talentueux milieu de terrain qui apporte de la créativité et de la qualité technique à l'équipe algérienne, comme il l'a prouvé depuis ses débuts avec les Fennecs en mai dernier. Sa présence sur le terrain peut faire la différence, même s'il ne réalise pas la meilleure saison de sa carrière avec la Roma (15 matchs toutes compétitions confondues, 2 buts). Toutefois, sa récente blessure et le manque de rythme qui en découle pourrait compromettre son apport à l'équipe. Si Belmadi décide de l'emmener en Côte d'Ivoire en dépit de son état de forme, il pourrait y avoir une incertitude quant à sa capacité à jouer à son meilleur niveau. Reste à voir à quelle vitesse l'ancien Gone récupèrera. La course contre la montre est lancée.

Algérie : Aouar, le dilemme de Belmadi
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.