Algérie : inquiétude pour Aouar ?

L’Algérie retient son souffle pour Houssem Aouar. Le milieu relayeur des Fennecs (5 sélections, 2 buts) est en effet sorti prématurément ce jeudi lors du match AS Rome-Sheriff Tiraspol (3-0).

Il avait à cœur de peser jeudi soir au Stadio Olimpico de Rome contre les Moldaves de Sheriff Tiraspol, à l’occasion de la dernière journée de groupes de la Ligue Europa. « Maintenant, je dois prouver à l'entraîneur (José Mourinho) que je peux jouer davantage. Je suis convaincu que je peux aider l'équipe. (…) Je n'ai pas beaucoup joué ces derniers matchs, mais j'espère pouvoir jouer quelques matches maintenant pour lui, pour l'équipe et pour les fans », déclarait justement l’ancien Lyonnais en conférence de presse de veille de match.

L’Algérie tremble pour Aouar

Au final, ce sera une prestation frustrante de plus pour Houssem Aouar, qui selon le site spécialisé Sofascore a été le titulaire le moins bon côté romain, avec la plus faible note de 6,6 sur 10. Cerise sur le gâteau, il s’est blessé à l’adducteur et a dû céder prématurément sa place à la mi-temps à l’Italien Stephan El Shaarawy. C’est ce qu’explique plusieurs médias, dont Calcio News 24, au sortir de la victoire 3-0 des Giallorossi.

Selon la publication italienne, le droitier de 25 ans effectuera des examens complémentaires afin d’être situé sur son état. Si ce pépin est de nature à inquiéter son entraineur José Mourinho comme indiqué par la même source, du côté de la sélection algérienne, on redoute forcément une potentielle longue absence, rédhibitoire pour la CAN 2023 prévue du 13 janvier au 11 février 2024.

Si son forfait venait à se préciser, ce serait un véritable coup dur pour les Fennecs. À commencer par Aouar lui-même, qui est parvenu à s’inscrire dans la rotation du sélectionneur Djamel Belmadi, avec en ligne de mire la participation à la CAN, sept mois après sa première cape à la mi-juin.

Algérie : inquiétude pour Aouar ?
Prudence Ahanogbe