Algérie : Aouar n’ira pas au Sénégal (officiel)

Jeudi, l'Algérie affronte la Tanzanie (dernière journée des éliminatoires de la CAN, sans enjeu) avant de se déplacer au Sénégal mardi 12 septembre. Mais le sélectionneur Djamel Belmadi devra faire sans Houssem Aouar !

Néo-international algérien depuis le printemps dernier (2 capes), Houssem Aouar n'endossera pas de nouveau la tunique des Fennecs en ce mois de septembre. Le milieu de terrain de 25 ans, qui a rejoint l'AS Rome cet été, s'est blessé vendredi en Serie A face au Milan AC (défaite 1-2). La Fédération algérienne de football (FAF) a entériné son forfait ce dimanche. “Après un échange entre les deux staffs médicaux et également une discussion entre le joueur et le staff technique, il a été décidé de ne pas faire venir le joueur pour constater sa blessure par l’équipe médicale de la sélection nationale“, a annoncé l'instance. Après avoir pris connaissance de son dossier médical, le staff médical des Fennecs a estimé qu'il était inutile de le faire déplacer. Belmadi va donc rapidement devoir trouver un remplaçant à l'ancien Gone.

https://twitter.com/Algeriefoot035/status/1697692363072655711

Bentaleb, Leris ou Bendebka ?

A ce sujet, la presse algérienne s'est livrée à ses premiers pronostics en citant plusieurs noms : Nabil Bentaleb a commencé à rejouer avec le LOSC (il est entré 10 minutes lors de la dernière journée ce dimanche contre Montpellier), Sofiane Bendebka performe avec El-Fateh dans le championnat d'Arabie saoudite (il a marqué samedi lors de la victoire 5-1 face à Al Ahli) et Mehdi Leris, qui évolue à Stoke City en Championship, est également une option envisageable pour le technicien de 47 ans. A moins qu'il ne choisisse de faire appel aux vétérans Yacine Brahimi (33 ans) ou Amir Sayoud (32 ans), qui seraient sans doute ravi de faire leur retour en équipe nationale. Il n'y aura qu'une place à prendre parmi tous ces prétendants.

Algérie : Aouar n’ira pas au Sénégal (officiel)
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.