Malgré l’amour qu’il porte au pays de ses parents, l’Algérie, Houssem Aouar (22 ans) a fait son choix : il jouera pour l’équipe de France. Auteur de performances remarquées durant le Final 8 en Ligue des champions, le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais a été appelé pour la première fois par le sélectionneur tricolore, Didier Deschamps, qui a dévoilé ce jeudi sa liste de joueurs retenus pour affronter la Suède et la Croatie les 5 et 8 septembre dans le cadre de la Ligue des nations.

Si le Gone prend part à un de ces deux matchs, il ne sera définitivement plus éligible avec les Fennecs. A l’inverse du choix d’un autre Lyonnais par le passé, Nabil Fekir, qui avait été vécu comme un psychodrame en Algérie, la décision d’Aouar était attendue. International français en U17 et en Espoirs, le Gone n’a jamais vraiment laissé de l’espoir aux Fennecs, lui qui a en tête l’Euro 2021.

Interrogé sur ce dossier, le sélectionneur des champions d’Afrique en titre, Djamel Belmadi, avait de son côté répété à plusieurs reprises qu’il n’a pas pour habitude de «courir derrière un joueur» si celui-ci ne démontre pas de volonté de venir jouer pour le pays de ses ancêtres. Un dénouement logique donc…