Algérie : Belmadi justifie la convocation d’Atal

Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi, a justifié la convocation du défenseur Youcef Atal, mis à pied par l'OGC Nice et suspendu par la Ligue de football professionnelle (LFP) française.

Suite au partage en story Instagram d’une vidéo d’un prédicateur appelant à « un jour noir pour les juifs », en soutien à la Palestine dans le conflit l'opposant à Israël, l’arrière droit Youcef Atal a été suspendu « jusqu’à nouvel ordre » par son employeur de l’OGC Nice et par la LFP qui l’a sanctionné de 7 matchs. Résultat, le joueur de 27 ans végète dans une voie de garage en France depuis le 18 octobre, date de l'annonce de la mise à pied par le club azuréen.

Cela n’a pas empêché Djamel Belmadi de le sélectionner dans sa liste des 23 pour affronter la Somalie et le Mozambique les 16 et 19 novembre dans le cadre des deux premières journées des éliminatoires pour la Coupe du monde 2026. Soit, les deux dernières échéances des Verts avant la CAN 2023 qui se rapproche à grandes enjambées (13 janvier-11 février 2024).

Une préparation sur mesure pour Atal

De passage en conférence de presse dimanche, le tacticien algérien a témoigné son soutien à l’ancien de Paradou, et indiqué qu’une préparation sur mesure lui était réservée afin de pallier son manque de rythme. « Il était sur une bonne dynamique, en club comme en équipe nationale. Il semblait enfin laisser derrière lui ses problèmes physiques, il enchaînait les matchs. Cette polémique et son absence sont un problème, à deux mois de la CAN. L'équipe nationale passe en priorité. Nous avons prévu et aménagé des choses spécifiques pour Youcef, pour qu'il soit compétitif et disponible. Nous le soutenons », a affirmé le boss des Verts. Atal se trouve quant à lui depuis plusieurs jours au Centre technique national de Sidi Moussa.

Algérie : Belmadi justifie la convocation d’Atal
Prudence Ahanogbe