Djamel Belmadi

En Algérie plus qu’ailleurs, le football, et en particulier l’équipe nationale, déchaînent toutes les passions. Le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, est bien placé pour le savoir. Suite à la diffusion de photos montrant le technicien peu concentré et en train de regarder son téléphone durant le tirage au sort du CHAN 2022 (qui concerne la sélection A’ dirigée par Madjid Bougherra), la Fédération algérienne de football (FAF) a tapé du poing sur la table.

Après avoir dénoncé «certains dépassements qui n’ont, malheureusement, rien à voir avec le cadre sportif et purement footballistique» durant les conférences de presse de Belmadi, l’instance gronde ainsi : «Le seuil de l’outrecuidance a été même dépassé lorsque le sélectionneur national a été atteint dans son intimité à travers des captures d’écran prises à son insu lors de la cérémonie de tirage au sort du CHAN TotalEnergies – Algérie 2022, qui a eu lieu à l’opéra Boualem Bessaïh d’Alger le samedi 1er octobre 2022. A ce sujet, M. Belmadi, qui a fait preuve de beaucoup de patience vis-à-vis de quelques représentants de médias, se réserve le droit de donner des suites à ce type d’incident.»

Dès lors, la FAF a prévu de serrer la vis. «Des mesures seront prises à l’avenir pour que de telles situations déplorables ne se renouvelleront plus, tout en préservant le droit au large public sportif et aux supporters des Verts de disposer d’un maximum d’informations sur la sélection nationale ainsi que de toutes les données relatives à la vie de l’équipe, au jeu, aux joueurs, aux stages, aux matchs, et de tous les volets liés au seul football.» Tendu…