Avant la crise du coronavirus, il a longtemps été question d’organiser un match amical entre la France et l’Algérie au cours des prochains mois. Sur le terrain lors de la seule précédente confrontation entre les deux sélections (le match avait été interrompu à la 76e minute après envahissement du terrain alors que les Bleus menaient 4-1), le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, aimerait que son équipe se frotte à nouveau à son adversaire, pas forcément pour l’aspect symbolique, mais avant tout pour des raisons sportives.

«Est-ce que je rêve d’un match face aux Bleus ? Ce serait mentir de dire ça, car je n’ai pas aimé ce qui s’est passé… Ce fut un petit traumatisme. En fait, au-delà du symbole, j’aimerais jouer contre les Français car ils sont champions du monde, dans cette envie de me frotter aux meilleurs pour progresser», a souligné le technicien ce mercredi dans les colonnes de L’Equipe. Le message est passé !