Algérie : “je ne reviendrai jamais en sélection”, la sortie choc de Benchikha

L’entraîneur Abdelhak Benchikha s’est montré catégorique quant à un potentiel retour en équipe d’Algérie.

En poste depuis décembre dernier à Simba SC en Tanzanie, Abdelhak Benchikha a répondu à certains observateurs qui militaient notamment pour son retour sur le banc de l’équipe d’Algérie avant l’intronisation de Vladimir Petkovic la semaine passée. Finaliste du prix d'entraîneur africain de l'année lors des derniers CAF Awards et vainqueur de la Coupe de la Confédération et de la Supercoupe de la CAF l'an passé, Benchikha avait brièvement occupé le banc de la sélection il y a près de 15 ans, de septembre 2010 à juin 2011. Parti sur un bilan chaotique avec les Verts et une cinglante défaite 4-0 face au rival marocain en juin 2011, l’ancien coach à succès de l’USM Alger s’est montré catégorique quant à un éventuel retour.

Ça ne veut pas dire que je n’aime pas l’Algérie

“Je ne reviendrai jamais en équipe nationale”, a-t-il déclaré sans détour dans une interview pour les médias algériens ce samedi. “Je n’ai pas de raisons particulières. Ça ne veut pas dire que je n’aime pas l’Algérie. Il y a des périodes, et je suis à ma dernière période d’entraîneur, a-t-il expliqué. Nous allons à l’étranger pour éviter qu’on parle à notre sujet. L’Algérien sous-estime les enfants du pays, et moi, je suis contre ça.”

Tout en regrettant le départ houleux de Djamel Belmadi, parti au bras de fer avec les dirigeants pour son salaire, le technicien de 60 ans a donné sa bénédiction à Petkovic, nommé le 29 février passé. “J’aurais aimé qu’il y ait une autre approche avec Belmadi. Ce qui est arrivé est arrivé. Maintenant, il y a un nouveau sélectionneur qu’il faut soutenir, surtout avec les échéances à venir qui seront très importantes pour l’équilibre du pays, et non seulement pour le football”, a exhorté l’ex-entraineur du MC Alger, du Club Africain, du Raja Casablanca et de la RS Berkane.

Benchikha a remporté ce samedi sa huitième victoire en 14 rencontres avec Simba. Les Lions ont dominé d’une courte tête Coastal Union (1-2). Un succès qui leur permet de conserver la troisième place du championnat tanzanien à cinq longueurs du deuxième Azam, mais avec trois matchs en moins. Son club est aussi qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions africaine.

Algérie : “je ne reviendrai jamais en sélection”, la sortie choc de Benchikha
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.