En choisissant l’été dernier de se mettre temporairement en retrait de la sélection algérienne pour se concentrer sur son nouveau club de l’OGC Nice, Andy Delort a suscité la colère de son sélectionneur Djamel Belmadi, mais aussi de certains coéquipiers. Au détour d’un commentaire posté vendredi sur un live Instagram, le défenseur central Djamel Benlamri n’y est ainsi pas allé de main morte pour fustiger l’attaquant.

«Nous avons Slimani, Bounedjah et Benyettou, des vrais Algériens. Slimani est le buteur historique de l’équipe nationale, mais certains préfèrent courir après celui qui a dit qu’il préfère faire une pause d’un an», a taclé l’ancien Lyonnais. Si l’expression «vrais Algériens» fera polémique, il est clair qu’on voit mal Benlamri et Delort cohabiter en sélection à l’avenir après de tels propos.