Algérie : zappé par Belmadi, Benlamri tape du poing sur la table !

Avec son expérience et ses performances actuelles, Djamel Benlamri aurait pu être du voyage en Côte d'Ivoire pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2023 avec l'Algérie. Malgré son niveau retrouvé cette saison avec le MC Alger, le défenseur de 34 ans n'a pas été retenu par le sélectionneur Djamel Belmadi, à l'inverse du grand revenant Raïs M'Bolhi.

Aïssa Mandi, Ramy Bensebaïni, Ahmed Touba, Mohamed Tougaï et la surprise Zineddine Belaïd lui ont été préférés à ce poste. Pour autant, pas question pour l'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais (8 matchs lors de la saison 2020-2021) de semer la zizanie, au contraire celui-ci a tapé du poing sur la table pour appeler à l'unité. « La liste a été faite. Le groupe de l’EN est en stage. Laissez les tranquille. Il y a beaucoup de parasites. Si vous aimez l’Algérie, laissez les travailler, ils se préparent pour la CAN » a ainsi déclaré le joueur en conférence de presse, dans des propos relayés par le journaliste Farid Boussalem. Une déclaration qui l'honore, et qui montre son respect envers le maillot algérien. Pour rappel, les Fennecs affronteront le Burundi mardi 9 janvier en amical au Togo, avant de débuter le tournoi le lundi 15 janvier face aux Palancas Negras de l'Angola.

Clap de fin en sélection ?

Avec la nouvelle génération qui pousse, Djamel Benlamri, 34 ans, n'a que peu de chances de porter de nouveau le maillot des Verts. Si sa carrière internationale doit s'arrêter là, le natif de Bourouba pourra tout de même être fier de son parcours en sélection. Auréolé de 32 capes (2 buts), il avait notamment remporté la Coupe d'Afrique des nations en 2019 et la Coupe Arabe avec la sélection A' en 2021.

Algérie : zappé par Belmadi, Benlamri tape du poing sur la table !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.