Algérie supporters

Non-qualifiée pour la Coupe du monde 2022, l’Algérie compte se consoler en affrontant au cours des prochains mois un ou deux cadors mondiaux en match amical. Alors que les dernières informations en provenance d’Amérique du Sud évoquaient une rencontre en bonne voie face au Brésil, possiblement en France, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Djahid Zefizef, a tenu des propos allant dans une direction différente.

«Les deux matchs programmés en septembre prochain se joueront à Oran», a ainsi signifié le dirigeant dans des propos rapportés par l’APS. «Concernant les adversaires, rien n'a été conclu pour le moment, en attendant de signer le contrat d'ici à dimanche ou lundi prochains. Je ne peux pas dévoiler plus de détails, jusqu'à ce que les choses s'officialisent.»

Le Ghana à la place de la Seleçao ?

Cette déclaration ne signifie pas que la rencontre face au Brésil est à oublier pour autant puisque le journaliste Eric Frosio, à l’origine de l’information, mentionnait deux matchs amicaux des Auriverde, contre l'Algérie et la Tunisie, dont au moins un aurait lieu en France. Cela pourrait donc tout à fait être celui contre les Aigles de Carthage. Si toutefois celui-ci a lieu puisque la radio tunisienne Mosaïque FM, qui cite des «sources informées» indique que rien n’est encore officiel à l’heure actuelle côté tunisien.

La tenue des deux rencontres évoquées reste donc incertaine et le journaliste de France Football, Nabil Djellit, affirme de son côté que les Fennecs affronteront, en plus de la Guinée (adversaire déjà connu officieusement) le Ghana plutôt que la Seleçao. Affaire à suivre…