Partenaires depuis 2018, l'Algérie et Adidas vont séparer leurs routes. Mercredi, la Fédération algérienne de football (FAF) a ainsi publié un appel d'offres visant à trouver un nouvel équipementier.

La FAF lance un avis d’appel d’offres national et international ouvert à la concurrence pour le choix d’un équipementier pour la fourniture d’équipements sportifs (vêtements et accessoires) pour ses Equipes nationales et ses membres“, a indiqué l'instance à travers un communiqué. Les intéressés ont jusqu'au 30 septembre pour transmettre leur offre.

D'après les informations du site DZfoot, cette décision avait été prise par le nouveau président Charaf-Eddine Amara avant le barrage de la Coupe du monde 2022 face au Cameroun car l'instance jugeait le contrat avec Adidas trop défavorable (1,9 million d'euros de dotation). Mais, avec la non-qualification pour le Mondial, les Fennecs sont devenus moins attractifs pour les marques et les propositions pourraient donc être moins élevées que prévu. A noter que le contrat avec Adidas expire seulement en janvier 2023 et que, d'ici là, une nouvelle collection inspirée du maillot de 1982 doit être commercialisée fin septembre.