Djahid Zefizef

Depuis l’élimination de l’Algérie face au Cameroun sur fond de polémique arbitrale en barrages de la Coupe du monde 2022 en mars dernier, les relations entre les fédérations des deux pays sont particulièrement tendues. C’est dans ce contexte que le président de la Fédération algérienne (FAF), Djahid Zefizef, a échangé une poignée de mains avec son homologue camerounais Samuel Eto’o mercredi dernier en marge du comité exécutif de la CAF en Tanzanie. La scène a été immortalisée par une photo et a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Interrogé à ce sujet, Zefizef a révélé la teneur de l’échange entre les deux hommes.

«Suite à mon discours lors du congrès de la CAF, tous les présidents des fédérations sont venus me féliciter et m’apporter leur soutien, et parmi eux il y avait Samuel Eto’o. J’étais avec Rabah Madjer, Eto’o est venu vers nous et m’a dit : ‘félicitation président. Vous avez mon soutien et le soutien du Cameroun’», a indiqué le dirigeant à Ennahar TV. En revanche, le match polémique n’a pas été au menu des discussions. «Le match Algérie-Cameroun ? Non ! Non ! La discussion n’a duré que trente secondes. Nous n’avons à aucun moment évoqué ce sujet», a conclu le dirigeant.

Des propos qui risquent de décevoir les fans algériens, toujours à cran sur ce sujet sensible.