Eliminée dans la polémique face au Cameroun (1-2, ap) en barrage retour de la Coupe du monde 2022, l’Algérie a déposé un recours auprès de la FIFA pour contester l’arbitrage de Bakary Gassama. Pointée du doigt car accusée d’avoir mis des caméras en nombre insuffisant, ce qui aurait empêché la VAR d’analyser correctement plusieurs situations litigieuses, l’ENTV, la chaîne de télévision publique algérienne, s’est comme prévu défendue à travers un documentaire diffusé vendredi soir.

«La VAR ne s'est pas arrêtée», a d’abord assuré le média. «Les arbitres de la VAR ont remercié nos équipes pour le bon travail qu'elles ont accompli lors de ce match. On a travaillé avec le VAR pour poser chaque caméra selon les règlements de la FIFA.» Il en faudra plus pour se laver les mains dans ce dossier brûlant !