En quête d’un nouveau sélectionneur, la Fédération algérienne annoncera l’identité de l’heureux élu d’ici à mercredi prochain. Une chose est sûre : celui-ci sera de nationalité espagnole et l’ex-coach de Middlesbourgh, Aitor Karanka, pourrait bien tenir la corde.


Sans sélectionneur depuis le départ de Georges Leekens à l’issue du fiasco à la CAN 2017, la sélection d’Algérie va bientôt connaître l’identité de son nouveau patron ! Le site DZfoot indique que le nouveau président de la Fédération, Kheireddine Zetchi, va s’envoler lundi pour Madrid afin de finaliser les négociations avec l’heureux élu qui sera de nationalité espagnole.

Alors que l’officialisation est attendue pour mardi ou plus sûrement mercredi, la chaîne Dzair News avance que le lauréat serait Aitor Karanka, libre depuis son limogeage de Middelsbrough le 16 mars dernier. Ancien adjoint de José Mourinho au Real Madrid entre 2010 et 2013, le Basque de 43 ans a fait du bon boulot en trois ans et demi à Boro en ramenant le club en Premier League.

Seulement, le retour dans l’élite s’est avéré moins plaisant car si le promu a brillé par sa solidité défensive, il faisait office de pire attaque du championnat et occupait la 19e place au classement au moment du départ de l’Espagnol. Reste à savoir si son profil permettrait de relancer des Fennecs convalescents et quasiment hors-course dans les éliminatoires du Mondial 2018.