Changement de programme pour la Confédération africaine de football (CAF). Lancé en 2009 et équivalent de la CAN pour les joueurs locaux, le CHAN est organisé tous les deux ans en début d’année (généralement en janvier-février). La pandémie de coronavirus a cependant entraîné le report de l’édition 2020, censée avoir lieu en avril dernier au Cameroun, et qui se tiendra finalement en janvier-février 2021, soit durant les dates initiales de la CAN 2021, elle-même reportée en janvier-février 2022.

Conséquence : afin d’éviter le chevauchement des deux compétitions (certains joueurs vont être sélectionnés à la fois pour la CAN et le CHAN), le CHAN 2022, attribué à l’Algérie, pourrait lui aussi être décalé. C’est du moins le souhait de la CAF, comme l’a annoncé le secrétaire général de la Fédération algérienne (FAF), Mohamed Saad, à l’occasion d’une interview pour la Radio Nationale. «Nous avons reçu récemment une correspondance de la part de la CAF qui nous demande de reporter le CHAN 2022 pour l’été 2022, notamment après la programmation de la CAN 2022 en hiver au Cameroun. La CAF a suggéré d’organiser cette compétition entre le mois de juin et le mois de juillet, mais nous allons prendre une décision finale prochainement en concertation avec le ministère de la Jeunesse et des Sports», a expliqué le dirigeant dans des propos retranscrits par le site DZfoot.

Comme pour la CAN 2019 en Egypte, la compétition pourrait donc se dérouler en Afrique du Nord à une période où les températures sont élevées, ce qui devrait entraîner le cas échéant la programmation de la plupart des matchs en fin de journée.