Première décision rendue après la mort tragique d’Albert Ebossé, samedi, tué par un pavé lancé par ses propres supporters : la FAF (Fédération algérienne de football) a annoncé dimanche la suspension de « l’ensemble des matches des championnats des ligues professionnel et amateur toutes catégories confondues, programmés sur l’ensemble du territoire national pour le week end du 29 et 30 août » et leur report à « une date ultérieure (…) en signe d’hommage au joueur Albert Ebossé tragiquement décédé et également en protestation aux agissements irresponsables de certains énergumènes et hooligans qui entretiennent la violence dans les stades et qui a atteint des proportions inacceptables ». L’instance indique par ailleurs qu’elle pourrait prendre prochainement des « mesures plus coercitives qui peuvent entraîner l’exclusion du club fautif de toute compétition« .

Enfin, « la FAF, la LFP et la JSK ont décidé d’octroyer une indemnité d’un montant de dix millions de dinars ( 100 000 dollars) à la famille du défunt. Par ailleurs, il a été décidé d’un commun accord avec la JS Kabylie, que tous les salaires du joueur décédé seront intégralement versés à sa famille jusqu’à expiration de son contrat avec la JSK« . Mais la décision la plus attendue est celle du conseil d’administration de la LFP, qui doit exceptionnellement se réunir lundi. L’instance pourrait tout bonnement suspendre le championnat algérien comme le demandent de nombreux joueurs et anonymes sur les réseaux sociaux.

 Sur le même sujet :

Les faits : décès d’Albert Ebossé, victime de ses propres supporters.

Les réactions : Hommages et condamnations unanimes.

Le portrait du Camerounais : le destin tragique d’Albert Ebossé, fauché en pleine ascension.