Algérie : les Fennecs loin d’Alger ?

L’équipe d’Algérie pourrait jouer ses prochaines rencontres domicile loin de son fief habituel d’Alger, informe la presse locale.

Selon La Gazette du Fennec, la prochaine rencontre des Verts à domicile, prévue en septembre dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2025 au Maroc, pourrait être délocalisée hors d’Alger la capitale. La Fédération algérienne de football (FAF) creuserait en effet cette piste après les derniers événements survenus au stade Nelson Mandela de Baraki le 6 juin dernier, à l’occasion de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Un climat délétère

L’instance aurait été échaudée par la réaction du public envers l’équipe nationale, battue par la Guinée (1-2) pour la première officielle de Vladimir Petkovic sur le banc. Des sifflets sont descendus des gradins, des chants à la gloire de l’ex-sélectionneur Djamel Belmadi entendus dans les virages, et Yacine Brahimi, fantomatique en attaque, a été copieusement conspué pour ne citer que quelques exemples.

Aucune décision n’est encore prise, mais les locataires de Dely Ibrahim voient d’un mauvais œil ce climat non propice à l’équipe en pleine rémission après le chaos de la CAN 2023 (sortie dès le premier tour). La tendance serait de mettre les Verts dans les meilleures conditions en vue de maximiser les chances de qualification à la CAN 2025 et au Mondial 2026.

Le stade Nelson Mandela est devenu l’arène privilégiée par la FAF en raison de sa proximité avec le Centre technique national (CTN) Sidi Moussa où ont lieu les regroupements de l’équipe, mais aussi de la meilleure qualité de la pelouse. L’idée des dirigeants était d’en faire le nouveau fief à la suite du stade Mustapha Tchaker (Blida) ayant vu la série d’invincibilité de 43 matches sous l’ère Belmadi, jusqu’à la nuit tragique face au Cameroun en barrages du Mondial 2022.

Si la délocalisation venait à être effective, le stade du 19 Mai 1956 d’Annaba pourrait être privilégié. Les sites d’Oran, de Constantine pourraient aussi se retrouver en pole position. Un retour à Blida n’est pas à écarter non plus.

Algérie : les Fennecs loin d’Alger ?
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.