Algérie : une révélation sur la CAN de Mahrez

A l'instar de ses coéquipiers, Riyad Mahrez n'a pas réalisé une bonne CAN 2023 avec les Fennecs, éliminés dès le premier tour ce qui a d'ailleurs conduit à la fin du mandat de Djamel Belmadi. Alors que la Fédération Algérienne de Football peine à enrôler un nouveau sélectionneur, une révélation vient de sortir au sujet du capitaine des Verts, forcément sous le feu des critiques de par son statut.

Sous couvert d’anonymat, un proche de l'équipe nationale a confié que l'ancien joueur de Manchester City n'était pas dans son poids de forme en Côte d'Ivoire. “Quand on est un footballeur doué, le talent ne se perd pas avec l’âge, sauf qu’en arrivant en Côte d’Ivoire, il accusait un surpoids de 4 kilos. Ce handicap a eu des répercussions négatives sur son rendement lors de la dernière CAN” a glissé cette source ce jeudi auprès du média Compétition.

Une explication plausible quand on sait à quel point l'ex-Fox n'a eu que peu d'influence sur le jeu des Fennecs, perdant même sa place de titulaire sur la fin. Le fait qu'il évolue maintenant à Al-Ahli en Arabie Saoudite (Saudi Pro League), n'aide sans doute pas, et ce même s'il performe dans le Golfe avec la bagatelle de 8 buts et 7 passes décisives en 20 rencontres de championnat depuis le début de saison.

Pas de retraite internationale en vue

Alors que des rumeurs insistantes de retraite internationale circulent ces derniers jours au sujet de Mahrez, cette source anonyme a par ailleurs démenti et assuré que le milieu offensif “refuse de déposer les armes“, précisant qu'”il a juré à son proche entourage qu’il inversera la tendance en sa faveur pour les prochaines sorties d’El Khadra. Ce qui signifie bien qu’il n’entrevoit pas de prendre sa retraite internationale du moins dans l’immédiat comme l’ont annoncé des médias étrangers ce mardi.” Des déclarations forcément à prendre avec des pincettes mais qui incitent en tout cas à l'optimisme concernant l'avenir international du natif de Sarcelles, qui a fêté ses 33 ans mercredi.

Algérie : une révélation sur la CAN de Mahrez
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.