Algérie : le retour d’un retraité international se précise !

À un peu plus d’un mois de la CAN 2023 prévue du 13 janvier au 11 février 2024, le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi, devrait pouvoir compter a priori sur le retour d’un Fennec retraité.

Six mois après avoir pris sa retraite internationale (en juin dernier), avec six capes au compteur, le gardien Alexandre Oukidja souhaiterait sortir de sa mise en retrait, voyant la CAN pointer le bout de son nez. Selon son coéquipier du FC Metz et arrière droit des Fennecs, Kévin Guitoun (5 capes), le gardien de 35 ans, qui a connu le sacre continental en tant que doublure en 2019, entend apporter son expérience, notamment dans la vie de groupe.

« En parlant un peu avec lui, je pense qu’il a annoncé sa retraite un peu trop tôt. Peut-être qu’il s’est un peu précipité en effet. Ouki (Oukidja) c’est quelqu’un qui a de l’expérience, il peut apporter beaucoup au groupe. Il a déjà vécu et gagné une CAN. Il a cette expérience là et il peut donner énormément de conseils. Une CAN ne se gagne pas seulement avec des joueurs qui sont sur le terrain. Il y a aussi tout ce qui se passe à l’extérieur. Il y a une vie de groupe et c’est une personne qui est importante pour le groupe », a révélé Kévin Guitoun lundi, lors de son passage dans l’émission « C’est vous l’Expert » de La Gazette du Fennec.

Un retour loin d'être acquis ?

Auteur de performances remarquées avec le club messin (présent à trois reprises dans l’équipe type de la semaine en Ligue 1), Oukidja avait vu Djamel Belmadi ne pas lui fermer la porte en cas de velléités de retour. « Nous lui avons fait un gâteau, offert un maillot etc… Lui a dit qu’il a pris sa retraite. Si demain, il revient sur sa décision, on aura juste perdu un gâteau et un maillot ! De toute façon, il est compétitif, joue en première division et fait de bons matchs, donc s’il veut revenir, je considérerais ça », avait déclaré le technicien.

Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et Anthony Mandréa s’est imposé comme une valeur sûre dans les cages des Fennecs. Un come-back n’est donc pas d’actualité, estime La Gazette du Fennec. Néanmoins, il « pourrait se rendre disponible si besoin », précise la source algérienne, sachant que Mustapha Zeghba manque de temps de jeu à Demac et que Raïs M’Bolhi, plus appelé depuis des mois, n’impressionne pas avec le CR Belouizdad. 3e choix dans la hiérarchie depuis juin, Oussama Benbot (USM Alger) serait le grand perdant de ce retour.

Algérie : le retour d’un retraité international se précise !
Prudence Ahanogbe