Algérie : une rencontre Mahrez-Petkovic annoncée !

L'Algérie vient de boucler son rassemblement de juin de belle manière puisque les Verts se sont imposés 2-1 contre l'Ouganda lundi, dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Un précieux succès après la défaite sur le même score contre la Guinée jeudi dernier. Pour autant, ce rassemblement n'a pas manqué de faire parler en raison de l'absence de Riyad Mahrez. Une annonce importante vient d'être effectuée à ce sujet.

Absent en mars à sa demande – après les nombreuses critiques qu'il a reçues suite à sa CAN loupée – Riyad Mahrez ne figurait pas non plus dans la seconde liste de Vladimir Petkovic. Le Fennec, qui avait révélé avoir faire l'impasse sur les deux derniers de championnat avec Al-Ahli (Arabie saoudite) pour justement se préserver pour ces rendez-vous internationaux, n'avait pas été appelé par Petkovic, qui attendait… un appel de sa part ! Bref, l'incompréhension avait régné entre les deux hommes, et il n'en fallait évidemment pas plus pour faire relancer des rumeurs de fin de carrière internationale pour Mahrez (33 ans).

De retour dès septembre ?

Interrogé à ce sujet à la sortie du stade Nelson Mandela de Kampala, le président de la fédération algérienne de football (FAF), Walid Sadi, a effectué une mise au point importante dans ce dossier.

“Il n’y a aucun problème avec Riyad Mahrez, l’histoire a simplement pris des proportions exagérées. J’ai parlé avec le coach (Petkovic) depuis notre arrivée en Ouganda et il m’a assuré qu’il rencontrerait Mahrez dans les prochains jours pour éclaircir cette affaire. Il est même possible que Mahrez fasse son retour en équipe nationale lors du prochain stage en septembre” a tenu à clarifier le dirigeant. Reste donc à voir si la rencontre entre les deux hommes sera fructueuse et si l'ex-Citizen effectuera son come-back lors de la prochaine fenêtre internationale en septembre.

Algérie : une rencontre Mahrez-Petkovic annoncée !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.