Algérie : un changement dans la liste de Belmadi… et de lieu du match ?

D'ici une poignée de jours, tout le peuple algérien aura de nouveau l'occasion de voir les Fennecs à l'oeuvre. Les hommes de Djamel Belmadi, le sélectionneur des Verts, affronteront l'Ouganda dimanche, à Douala (Cameroun), dans le cadre de la 5ème et avant-dernière journées des éliminatoires de la CAN 2023. Deux jours plus tard seulement, ils défieront la Tunisie en amical, dans un derby maghrébin qui s'annonce passionnant.

A l'instar de toutes les nations, les choix du sélectionneur sont discutés, commentés, et plus ou moins sources à polémique. Récemment interrogé en conférence de presse au sujet de l'absence de Youcef Belaïli (49 sélections, 9 buts), Belmadi avait expliqué que le désormais ex-joueur de l'AC Ajaccio (il a quitté le club corse suite à des problèmes disciplinaires) ne pouvait pas prétendre à l'équipe nationale puisqu'il manquait de rythme. Le sujet est donc clos pour lui tant que Belaïli, 31 ans, ne retrouvera pas un club. Le technicien a aussi expliqué que le gardien Raïs M'Bolhi (37 ans, 90 capes) ne représente plus vraiment l'avenir.

Enfin, par rapport à la liste annoncée, un changement a eu lieu, a indiqué lundi la Fédération algérienne de football (FAF). En effet, le staff de l'équipe nationale a pris la décision de permettre à Hichem Boudaoui (12 sélections), joueur de 23 ans de l'OGC Nice, de quitter le rassemblement afin qu'il puisse continuer à recevoir des soins et se rétablir. Afin de pallier à son absence, Belmadi a décidé de convoquer Haris Belkebla (10 sélections), le milieu de terrain du Stade Brestois.

Ils sont déjà qualifiés pour la CAN

Les Fennecs comptent déjà 12 points dans le groupe F. Un joli total acquis grâce à leurs 4 victoires en autant de rencontres. Quoi qu'il arrive, ils sont donc assurés de disputer la Coupe d'Afrique des Nations 2023, qui se déroulera en Côte d'Ivoire à partir de janvier 2024. Pour rappel, ils ont battu successivement l'Ouganda (2-0), la Tanzanie (0-2) puis le Niger à deux reprises (2-1, 0-1). Face à l'Ouganda dimanche puis devant la Tanzanie au mois de septembre, ils tenteront de poursuivre leur sans-faute.

En ce qui concerne la rencontre amicale de mardi prochain contre le voisin tunisien, elle était censée se jouer au Stade du 19-Mai-1956, à Annaba, à l'Est de l'Algérie. Toutefois, selon les informations rapportées par nos confrères de Dzfoot.com, le match pourrait être délocalisé au stade Nelson Mandela de Baraki (Alger). Les raisons de cet éventuel changement, qui reste à confirmer, n'ont pas été dévoilées. Quoi qu'il en soit, il s'agira d'un derby enflammé entre les deux voisins, qui n'auront clairement pas l'impression de disputer un match amical. A noter que les Tunisiens restent notamment sur quatre matchs sans défaites (dont 3 victoires).

Algérie : un changement dans la liste de Belmadi… et de lieu du match ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.