Algérie : Belmadi s’exprime enfin sur le cas M’Bolhi

Non convoqué depuis plusieurs mois par le sélectionneur de l’équipe d’Algérie Djamel Belmadi, le gardien Raïs M'Bolhi (37 ans, 90 capes) n’entre plus vraiment dans les plans du technicien, qui s'est enfin exprimé sur ce dossier sensible ce dimanche.

Présent face aux journalistes ce dimanche pour le traditionnel point presse des Fennecs, en vue du match contre l’Ouganda pour la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2023, Djamel Belmadi s’est exprimé sur l'épineux cas Raïs M'Bolhi, le dernier rempart d’Al-Qadsiah FC (D2 saoudienne). Le technicien de 47 ans semble avoir tourné la page du portier passé par le Stade Rennais. En effet, le coach des Verts, résolument tourné vers l’avenir, préfère miser sur le sociétaire de Damac FC (D1 saoudienne) Moustapha Zeghba (32 ans, 29 apparitions cette saison) et Anthony Mandrea, 26 ans, le portier de Caen (D2 française).

M’Bolhi out, Benbout in

« Pour le poste de gardien de but, on a alterné entre Zeghba et Mandréa. Je vais encore continuer à voir différents gardiens durant ce stage », a d’abord indiqué le sélectionneur des champions d’Afrique 2019. « Raïs M'Bolhi était le gardien pour la précédente décennie, donc il prend de la place ! Ce n'est pas facile de faire sans. On va continuer à faire des essais mais à un moment donné, on va insister et mettre en place une hiérarchie », a-t-il poursuivi. Une hiérarchie qui devrait s’établir sans tenir compte du Mondialiste 2014 et 2014, malgré sa volonté de poursuivre avec les Fennecs. « Je sais que M'Bolhi a encore faim, encore envie, il n'est pas dans une optique de fin de carrière tout court, fin de carrière internationale. C'est son droit. Après, que je le fasse jouer ou pas, c'est autre chose, a fait savoir Belmadi. L'envie, l'ambition de M'Bolhi, je prends ça de manière très positive. Je sais qu'il fait tout pour me faire réfléchir, qu'il met en place les meilleures conditions pour que je ne passe pas à autre chose. On verra mais on avance en attendant. »

Mais si M’Bolhi ne devrait pas disputer les places dans les cages à Zeghba et Mandréa, rien n’est encore acquis pour ces derniers qui pourraient se faire damer le pion par Oussama Benbout, vainqueur de la Coupe de la Confédération avec l'USM Alger et appelé pour la première fois. « Zeghba répond bien en sélection, Mandréa est jeune et a encore une bonne marge de progression. Benbout avait été à quelques stages, notamment durant le CHAN et l'élimination face au Maroc. Il a changé, déjà physiquement. Benbout a été important dans le parcours de l'USMA en Coupe de la CAF, je trouve qu'il a progressé. Ceux qui le suivent sont d'accord avec moi là-dessus, donc sa place dans le groupe est méritée. À chaque jour suffit sa peine, on verra », a laissé entendre Belmadi.

Avec quatre victoires en autant de matchs, l’Algérie est assurée de la qualification pour la CAN 2023. Belmadi devrait opérer un turn-over pour la confrontation avec l’Ouganda, troisième du groupe F à égalité avec le deuxième, la Tanzanie (4 points). Puis lors du match contre la Tunisie deux jours plus tard à Annaba. L’occasion pour Zeghba, Mandréa et Benbout, de se montrer sous leur meilleur jour.

Algérie : Belmadi s’exprime enfin sur le cas M’Bolhi
Prudence Ahanogbe